Professeur François Olivennes

Professeur François Olivennes

Professeur François Olivennes

Nommé interne en 1985, je me suis engagé vers une spécialisation en Gynécologie-Obstétrique qui m’a amené à exercer entre mai 1986 et novembre 1991 des fonctions d’interne de spécialité dans différents services correspondants à la maquette de la formation en Gynécologie-Obstétrique. Cet internat m’a amené à  l’obtention du Diplôme d’Etudes Spécialisées en gynécologie-obstétrique en 1991.  Après une année passée aux Etats-Unis pour une formation spécialisée en Médecine de la Reproduction, j’ai pris mes fonctions de chef de clinique assistant à l’hopital Antoine-Béclère de Clamart en novembre 1992. Lors de ce clinicat, j’ai été amené à diriger l’Unité de Procréation Médicalement Assistée du service du Pr René Frydman.

A la fin de mon clinicat, j’ai été praticien hospitalier entre juillet 1996 et 2002 à  l’hopital A. Béclère de Clamart où je dirigeais l’Unité d’Assistance Médicale à  la Procréation. J’ai été nommé professeur des Universités en Médecine et Biologie du développement et de la Reproduction en 2000. En 2002, j’ai rejoint l’hôpital Cochin ou j’ai assuré la direction de l’unité de Médecine de la Reproduction dans le service de Gynécologie Obstétrique. Depuis Avril 2006 je suis installé en libéral et j’exerce mes activités au sein du centre de FIV Eylau La Muette ou je suis coordonnateur du centre de Fécondation In Vitro.

Diplômes

Internat des Hôpitaux de Paris (1985).

Diplôme d’Etudes Approfondies en Biologie de la Reproduction (1988).

Diplôme d’Etude Spécialisée (DES) en Gynécologie Obstétrique (1991).

Doctorat en Médecine – Thèse soutenue en octobre 1992 (Lauréat de la Faculté Kremlin-Bicêtre – Paris Sud en 1992)

Doctorat d’Université en Biologie de la Reproduction de l’Université de Paris VI (1998).

Parcours

Ancien Chef de Clinique Assistant.

Service de Gynécologie Obstétrique (novembre 1992 – novembre 1995).

Reçu au concours national de Praticien Hospitalier (janvier 1996) (Major de promotion).

Professeur des Universités en Biologie et Médecine de la Reproduction (septembre 2000).

Activité de représentation professionnelle

Vice-Président (90) puis Président (91) du Syndicat des Internes des Hopitaux de Paris (« Comité de l’Internat »).

Membre élu (87-91) de ce syndicat.

Membre fondateur, durant cette période, de « La Lettre de l’Internat », premier journal destiné aux internes depuis la création de l’Internat.

Membre nommé par le ministre de l’Education Nationale au Conseil National des Universités de Médecine et Biologie de la Reproduction et du Développement (2004-2006)

Membre des sociétés savantes

Société Française d’Etude de la Fertilité.

American Society for Reproductive Medicine.

European Society of Human Reproduction and Embryology (ESHRE).

Elu en 1998 et réelu en 2000 pour représenter la France (2 membres élus) à  l’ «Advisory Comitee» de l’European Society of Human Reproduction and Embryology (ESHRE). Membre de l’«Executive comitee» (10 membres européens choisis) de l’ESHRE entre Juin 2003 et Juin 2007. L’ESHRE est la société européenne regroupant les professionnels européen de l’Assistance Médicale à la Procréation.

Séjour à  l’étranger

Une année aux U.S.A. dans un service d’endocrinologie de la reproduction (Cornell University Medical College. Pr. Z. Rosenwaks – New York, USA.).

Décoration

Chevalier dans l’ordre de la légion d’honneur (2011).

Recherches

Auteur ou co-auteur de plus de 150 articles scientifiques référencés et de plusieurs livres ou chapitres de livres. Conférencier invité dans plus de 200 congrès français et internationaux.

Bibliographie

Faire un enfant au XXIe siècle- François Olivennes

Aujourd’hui, une naissance sur vingt est le fruit d’un traitement médical d’aide à la procréation. Grâce aux incroyables avancées de la recherche, les couples infertiles ont vu naître l’enfant tant espéré. La fécondation in vitro, le don de sperme ou d’ovocytes, ou encore la gestation pour autrui (GPA) ouvrent de nouvelles perspectives sociétales et des débats. Les médias valorisent les mamans sans limite d’âge et soulèvent le problème de l’accès à l’aide médicale à la procréation (AMP) par les couples homosexuels. Au coeur de cette réflexion, le professeur Olivennes fait le point sur les questions que nous nous posons : Quelles sont les causes de la croissance de l?infertilité ? Quel est le taux de réussite d?une FIV ? Pourquoi et comment obtenir un don d’ovocytes ou de sperme ? Quelles sont les lois en vigueur ? Pourquoi existe-t-il un commerce à l?étranger ? Le professeur Olivennes témoigne de son expérience, des différents cas auxquels il est confronté, mais aussi de sa passion, de ses doutes et de ses convictions de médecin.

tout ce quil faut savoir avant une grosses- Francois Olivennes

Préparer son corps, préparer son couple à  la venue d’un enfant. Vouloir un enfant, c’est aujourd’hui prendre une décision dont on peut mesurer la force de l’engagement. Un tel ouvrage n’aurait pas eu lieu d’exister il y a seulement 50 ans, simplement parce que la maîtrise de cet événement de la vie n’était pas possible comme aujourd’hui. Aujourd’hui on ne devient plus parent par la force des choses, c’est un choix. Il devient donc nécessaire de préparer son corps, c’est à  dire de préserver sa santé mais aussi de se mettre au service de celle de son enfant. Il devenait donc nécessaire de répondre aux questionnements des futurs parents et de leurs donner la possibilité d’offrir à celui qu’ils aiment déjà , malgré sa virtualité, le maximum de chances de venir sur cette terre doté un capital précieux : la santé.

N'attendez pas trop longtemps pour avoir un enfant

 » Par ce livre, je veux m’adresser aux femmes de tous âges, et plus particulièrement à celles, de plus en plus nombreuses, qui, la trentaine passée, ont décidé d’avoir un enfant. Pour certaines, le succès sera au rendez-vous. Pour d’autres, les difficultés les orienteront vers la prise en charge d’une infertilité. Mais l’assistance médicale à la procréation n’est pas la solution universelle et infaillible. La découverte que la maternité rêvée peut être compromise est terrible. Pour éviter les projets inaboutis, les regrets douloureux, je veux expliquer les contraintes de l’âge et toutes ces raisons qu’il faut connaître si l’on veut concevoir avant qu’il ne soit trop tard. Beaucoup de femmes regrettent de ne pas être mieux informées. Je veux leur dire pourquoi il ne faut pas trop attendre et ne pas laisser passer sa chance d’avoir un enfant.  » F O. Une réflexion vivante, étayée par des histoires d’hommes et de femmes, qui fait le point sur la période optimale de fertilité, les réussites et les limites des traitements de l’infertilité, les méthodes pour que plus aucun couple ne passe à côté de son désir d’enfant

Vidéos